François Désaulniers

auteur, musicien & illustrateur

Éditions Druide, collection Écarts, dirigée par Normand de Bellefeuille • Récit • 152 pages • 17,95$ • Paru le 3 septembre 2013

L’Aiguilleur, c’est une fin explosive, une fin cachée et une fin rêvée, un roman dont vous êtes le héros, un manifeste, de la flânerie, un message sur un répondeur, une vente de garage, une mise en abîme, du sang, du mystère et de l’émoi. Entre autres. Une histoire pré-internet à la fine pointe de la technologie du papier.

Voici une invitation à découvrir toute la richesse qui se cache dans l’ordinaire de nos vies, une célébration du potentiel surréaliste de nos quotidiens. À partir d’une histoire de dessins étrangement envahissants et d’une intrigante silhouette blanche, L’Aiguilleur réfléchit à haute voix sur le libre arbitre et la destinée de tous les jours, sur le vertige des possibles. Pour sa peine, le lecteur aura droit à quarante-cinq façons différentes de lire ce récit. Quarante-six s’il triche. Mais alors, l’histoire risque de mal se terminer. Et plus tôt que prévu...

Un récit étonnant, déjanté et plein d'humour pour lecteurs audacieux.


François Désaulniers : Un roman dont vous êtes le héros

L'auteur François Désaulniers nous parle de son premier roman L’Aiguilleur, une histoire étrange dans laquelle le lecteur est invité à jouer le rôle du héros.

Ce récit, original et ludique, se veut en fait une réflexion sur le destin, une invitation à découvrir toute la richesse qui se cache dans l'ordinaire de nos vies et une célébration du potentiel surréaliste de nos quotidiens.

Crédits
Caméra et montage : Guillaume Thibault
Coordination : Marie-Josée Desjardins
Dessins animés : François Désaulniers, illustrateur.
Crédits – Œuvres : L'Aiguilleur, François Désaulniers, Druide, 2013
François Désaulniers, auteur-compositeur, La Rivière.

François Désaulniers 2017 ©